13. juin, 2015

Concurrence avec le franc suisse ?

Q.: La monnaie régionale ne risque-t-elle pas de concurrencer le franc suisse ?

R.: Tout d'abord la monnaie régionale échappe à la régale de la Confédération. Elle ne peut donc du point de vue légal gêner le franc suisse. Deuxièment, par vocation, la monnaie régionale n'est pas destinée à circuler en dehors de la région spécifiée, elle ne se trouve pas sur les marchés, elle ne peut servir à acheter d'autres monnaies ni des actifs financiers sur les marchés. Elle fonctionne dans l'économie locale et réelle, servant aux paiements de biens et de services concrets et courants.

Avec des francs suisses on peut acheter de la monnaie locale, mais le contraire n'est pas possible, sauf pour une entreprises qui aurait obtenu trop de liquidités en monnaie locale et ne pourrait pas honorer ses engagements extérieurs au canton. Il n'y a donc aucun moyen de "créer" du franc suisse avec de la monnaie locale. Le franc suisse reste définitivement la devise officielle et légale, complétée en terme de fonctionnalité par la monnaie régionale.

Comme la monnaie régionale n'est pas impliquée en dehors de la région et que son volume reste limité à ce qui a été budgétisé au Grand Conseil, les effets de bulle sont tout autant impossibles à créer, elle n'a donc aucune incidence sur la politique monétaire de la BNS ni sur la fonctionnement du système bancaire.